Historique

Un brin de folie

  • En 1985, quand les créateurs de la toute nouvelle chorale mixte de Savagnier ont choisi pour nom La Tarentelle, savaient-ils ce qu’il signifiait ?
  • On connaissait cette danse italienne rendue populaire par Yves Duteil, une chanson en forme de ritournelle. Quoi de plus normal et naturel, cette Tarentelle de Duteil s’est imposée comme chanson fétiche les premières années de la Tarentelle.
  • Ce que l’on a découvert plus tard, c’est que cette danse n’est pas n’importe quelle danse… elle sert à exorciser, à libérer de la folie celles et ceux qui auraient le malheur d’être mordus par la tarentule, cette araignée maléfique qui sévit dans le sud de l’Italie, dans la région des Pouilles. Ce n’est qu’après avoir dansé des heures, lorsque le malade entre en transe, que la guérison est obtenue.
  • Il y a bientôt 30 ans, on peut dire que des mordus, se sont lancés dans une danse effrénée qui parfois, a frisé la folie et qui n’est pas prête de s’arrêter…

 De la chanson contemporaine à la musique actuelle

Au cours de son existence, sous l’impulsion de ses chefs de chœur, le style de la Tarentelle a quelque peu évolué :

  • Dès ses débuts, avec Jean-François Pellaton, La Tarentelle s’est orientée vers la chanson française contemporaine. Certains se souviendront du grand spectacle Fugain donné par quatre chorales, une fanfare et deux orchestres au Temple de Bas de Neuchâtel et à la Salle de Musique de la Chaux-de-Fonds en 1992.
  • Tout en restant dans la ligne du début, les années Ivan Deschenaux sont marquées par une certaine influence fribourgeoise qui a pour nom Pierre Huwiller. C’est aussi l’époque de la gestique sur scène et des costumes multicolores.
  • L’arrivée de Steve Muriset propulse La Tarentelle dans un renouveau musical permanent et la gratifie d’arrangements pour le moins originaux. Les concerts, alors présentés quatre fois de suite, sont soutenus tour à tour par des musiciens de jazz, une fanfare, un orchestre à cordes, etc.
  • Ensuite, La Tarentelle est dans le courant de la musique actuelle et David Lack nous y entraîne, parfois de manière surprenante…  comme en 2009 avec « Les enfoirés »  et en 2013, avec la découverte de la chanson helvétique actuelle !
  • Dès décembre 2017, Olivier Membrez apportera sa couleur à la Tarentelle; la surprise reste à venir.

 Quelques événements

  • 1988  – 1997 – 2009  Concerts aux Fins, France, en collaboration avec la chorale l’Aurore
  • 1991 – 2000  Concerts et voyages à Mussbach, Allemagne
  • 1992 Grand concert Fugain avec plusieurs formations chorales et instrumentales à la Chaux-de-Fonds et à Neuchâtel
  • 1995 Tournée de 10 jours au Québec – Tourisme et concerts
  • 1997 Invitation à Lussac-les-Château, France,  pour la chorale locale
  • 2002 Concert sur une scène d’expo 02 le lundi du jeûne
  • 2005 Tournée de 8 jours dans le nord ouest de la France
  • 2009 Dimanche 20 décembre,  La Tarentelle, ces enfoirés donne un concert pour l’Espace des Solidarité dans un Temple du Bas plein à craquer.
  • 2010 Voyage du 25e anniversaire, d’Annecy à Lyon. Rencontre et concert avec la chorale Résonance de Craponne. Fin août, toujours dans le cadre du 25e anniversaire, grande torrée, à la place du Boveret de Chézard-St-Martin pour une journée de retrouvailles avec les anciens membres de la société.
  • 2015 Pour son 30e anniversaire la Tarentelle a participé au Festival choral international de Prague du 16 au 19 juillet, voyage autour de Prague et en Bohême du Sud jusqu’au 24 juillet.